Vous êtes ici

Bien magasiner sa déco intérieure

Bien magasiner sa déco intérieure
© Unsplash | Julie Kwak | Jason Leung
|

Voici des conseils pour faire son shopping de façon intelligente, profiter des nouveaux arrivages en magasin et suivre les tendances tout en respectant son budget.

 

UN COUP DE TÊTE?

 
Les soldes nous font parfois perdre la tête. Avant de faire un achat à un prix qui nous semble alléchant, on doit se demander s’il s’agit d’une envie ou d’un besoin.
 
  • Aurais-je payé le plein prix pour cet article?
  • En ai-je vraiment besoin?
  • Est-ce qu’il s’harmonisera avec mon décor?
 
Si l’on répond oui à toutes ces questions, on va de l’avant.

 

4 TRUCS POUR FAIRE DE BONNES AFFAIRES

 

  • Magasiner en janvier et février. Les boutiques et grands magasins font leurs inventaires et doivent liquider les meubles et accessoires qu’ils ont en trop grande quantité.
  • Explorer les rayons des meubles et accessoires légèrement abîmés. Parfois, il suffit d’une petite réparation ou d’un coup de pinceau pour corriger la mise.
  • Acheter sur les sites d’enchères. On y trouve de tout, à tous les prix, et il est possible de remporter une mise aisément lorsqu’on est le seul (ou presque) à enchérir sur un lot.
  • Visiter les centres de liquidation, les entrepôts, les lieux où se tiennent des ventes de faillite.
 
 

ARRIVAGES ET TENDANCES

 

Les magasins de déco reçoivent des nouveautés tous les mois. Cela dit, mars et septembre demeurent les deux moments forts de l’année.
 

Comment faire pour reconnaître les derniers arrivages tendance en magasin?

Facile: ils se trouvent dans les décors et les vitrines les plus en vue et les plus élaborés. On hésite entre l’envie de suivre les tendances et la peur d’acheter un article qui se démodera vite? «La meilleure approche est de miser sur la qualité ainsi que sur des teintes et des lignes sobres pour les meubles et les éléments les plus coûteux, puis de se tourner vers les accessoires pour suivre les tendances tout en cherchant des prix raisonnables», suggère le designer Gilles Anctil.

Pour éviter les frustrations, M. Anctil conseille de s’y prendre d’avance, car il se peut qu’on doive patienter de quatre à six mois avant de recevoir des meubles comportant certains éléments à la carte (tissu, cuir, piètement, etc.).

 

© photographee.eu | Adobe Stock

 

ÉQUIPÉE POUR MAGASINER LONGTEMPS

 

Pour faire un magasinage efficace, surtout si l’on a beaucoup de meubles et d’accessoires à trouver, il faut se lever tôt! «Le matin, en semaine, les vendeurs sont plus disponibles, indique la spécialiste en gestion de temps et en organisation Nathalie Bureau.

Des vêtements et chaussures confortables et une bouteille d’eau font partie de l’attirail de toute magasineuse "professionnelle".

La veille, on établit un itinéraire et une liste des boutiques à visiter, les éléments qu’on recherche et le prix qu’on est prête à allouer à chacun.

Pour les meubles, mais aussi pour des tableaux ou une tringle à rideaux, on note les mesures de ce qu’on cherche. Des photos peuvent aussi être utiles.

On se munit d’un ruban à mesurer, d’un téléphone permettant de prendre des photos, d’une calculatrice (pour les rabais!) ainsi que de nos échantillons de tissus et de couleurs. Si l’on pense acheter plusieurs articles à la même adresse, on n’hésite pas à négocier.

Enfin, on fait attention aux achats impulsifs... Si un élément n’est pas sur notre liste, on prend le temps d’y réfléchir avant de décider. Un ami qui s’y connaît en déco ou un designer seront de précieux alliés.»

 

LIRE L'ÉTIQUETTE

 

L’étiquetage d’une nappe, de rideaux prêts à installer ou d’un ensemble de draps fournit de l’information précieuse: le code d’entretien indique si le produit a besoin d’être nettoyé à sec, ce qui est à prendre en considération, car cela entraîne des frais.

Aussi, on y apprend dans quel pays l’article a été confectionné. Généralement, les articles de maison et les meubles en provenance d’Europe ou d’Amérique du Nord ont une meilleure réputation que ceux qui viennent d’Asie quant à la solidité et à la qualité des matériaux.

 

TRUCS DE PRO

 

  • On demande un échantillon du tissu du canapé que l’on convoite pour l’observer dans la lumière de notre salon.
  • Pour les gros achats (électroménagers, canapé, etc.), on fait un prémagasinage en ligne afin d’avoir une idée des prix.
  • On cherche un élément rare ou particulier? On peut demander à quelques vendeurs d’être à l’affût et de nous contacter quand il y a du nouveau.
  • On utilise notre téléphone pour photographier les meubles (et faire un gros plan de leurs prix!). On aimera pouvoir y jeter un coup d’œil à tête reposée lorsqu’on méditera sur nos futurs achats, plus tard, à la maison.
  • On demande des cartes professionnelles aux vendeurs afin d’être en mesure de les rappeler rapidement pour des questions ultérieures.

 

 

|