Vous êtes ici

Des conseils pour verdir la maison

Des conseils pour verdir la maison
© Living4media | Bouclair
|

Les plantes sont plus que jamais les bienvenues dans la maison. Voici nos astuces pour les intégrer en beauté!

BIEN PLANIFIER SON JARDIN EN 5 ÉTAPES

5 conseils pour bien démarrer

  • Tenir compte des conditions d’ensoleillement dans la pièce où on souhaite installer sa plante. Au besoin, on demande conseil à un expert.
  • Prodiguer un entretien régulier. Pour se faciliter la vie, on met à l’horaire un même moment toutes les semaines.
  • Choisir un joli cache-pot, ni trop gros ni trop petit.
  • En profiter pour équilibrer le décor. Par exemple, préférer un feuillage aéré et délicat dans un aménagement chargé.
  • S’assurer qu’une grosse plante bénéficiera de l’espace adéquat pour briller et croître.

3 façons de mettre les plantes en valeur

  • Une plante seule en guise d’accent sur un meuble; on la choisit alors de format petit ou moyen.
  • Une grosse plante seule, ou deux, ou trois, qu’on introduit comme éléments-vedettes.
  • Un regroupement de plusieurs petites plantes. On peut, par exemple, les rassembler sur une tablette, un plateau ou un support à plantes étagé. On choisit alors des cache-pots assortis par le style ou la couleur.

Des contenants originaux

Outre le traditionnel cache-pot, on peut utiliser un terrarium, un panier d’osier, une tasse antique en porcelaine, une jolie boîte à thé récupérée, un seau en métal galvanisé, etc.

Pour leur donner de la hauteur

On mise sur les jardinières boho-chic en macramé ou actuelles, en cuir ou en poterie. De bons choix dans les petits espaces. Plutôt que de la suspendre, on peut hausser une plante sur un tabouret, une pile de livres, un piédestal en métal ou en bois (hyper-tendance!) ou encore lui faire une place dans une bibliothèque.

Du lustre dans la déco

On trouve dans les boutiques spécialisées des produits naturels qui donnent un beau lustre au feuillage.

3 erreurs fréquentes

  • Négliger ses végétaux: Les feuilles et les assiettes poussiéreuses indiquent un manque flagrant de soin. On pense aussi à enlever les feuilles mortes régulièrement et on n’hésite pas à jeter les plantes en mauvaise santé ou les plantes à fleurs achetées en grande surface qui ont perdu de leur superbe. On manque cruellement de temps? Certaines entreprises offrent un service d’entretien à domicile.
  • Transférer le salon en serre: Les petits pots à yogourt où poussent les boutures et les miniplantes qui s’accumulent un peu partout créent une impression de désordre. À éviter.
  • Trop transplanter: Il ne faut pas transplanter trop vite une plante, car ça lui donne un choc inutile. On devrait changer son pot environ aux trois ans, en évitant les gros écarts de format et en en profitant pour ajouter du terreau neuf de qualité.

Artificiel? Chut!

Toujours vertes et plus vraies que nature, les nouvelles plantes artificielles séduisent. Pour choisir une plante qui fera vraiment illusion, Chantal Arès, de Véronneau, suggère de s’attarder aux détails de finition comme le motif du feuillage, l’épaisseur de la feuille (selon le modèle choisi), la variété de nuances de vert, la qualité du montage.

On opte pour un cache-pot bien proportionné et on y glisse des pierres de rivière ou du paillis pour encore plus de réalisme. Pour l’entretenir, on passe régulièrement le plumeau ou un linge humide sur les feuilles. Chantal Arès recommande l’utilisation du nettoyeur en vaporisateur Magic Clean, qui empêche la poussière d’adhérer aux feuilles et leur redonne de la brillance.

Enfin, si on souhaite installer une plante artificielle à l’extérieur, il faut choisir un modèle traité contre la décoloration causée par les rayons UV.

Et mon oxygène?

Il est faux de croire que les plantes sont déconseillées dans les chambres en raison du CO2 qu’elles dégagent, rappelle l’horticulteur Benoit Godin: «Même si les plantes produisent du CO2, elles purifient également l’air.

Les plus récentes études de la NASA prouvent que le bilan d’une plante d’intérieur demeure positif.» D’après M. Godin, on peut donc sans danger introduire des plantes dans toutes les pièces de la maison.

4 bonnes habitudes à prendre

  • Avant d’introduire une nouvelle plante dans la maison, rincer son feuillage à grande eau afin de le débarrasser des pesticides.
  • Enrichir la terre aux deux semaines avec un engrais naturel à base d’algues ou de poisson.
  • Deux fois l’an, éliminer une partie de la terre de surface et ajouter un terreau riche conçu pour les plantes d’intérieur.
  • Si la lumière est insuffisante pour les besoins de la plante, on peut ajouter une ampoule DEL 5000 degrés Kelvin.

IN & OUT

Si certaines variétés sont moins à la mode (les araignées, les dieffenbachias), d’autres connaissent un regain de popularité comme les plantes tropicales, les cactus et les plantes grasses. Benoit Godin, de Vertuose, mentionne également le bégonia, Calathea orbifolia et Pilea pepperomioides (plante à monnaie chinoise). Deux tendances fortes: les formes graphiques et les feuillages panachés.

 

Merci à Chantal Arès, copropriétaire de Véronneau, à Benoit Godin, horticulteur et président de Vertuose, et à Philippe Blaison, horticulteur chez TERRATERRE, pour leur précieuse collaboration.

|