Vous êtes ici

Une maison haute en couleur

Une maison haute en couleur
Aménagement: Paul-André Larocque, designer. Lustre: importé du Grand Bazar d’Istanbul. Chaises: Nüspace. Suspension: Multi Luminaire. Tableau jaune: «Une vie colorée» Zut. Tableau dépanneur: Paul-André Larocque. © TVA Publications | Mario Mellilo
|

Jaune, rouge, bleu, vert, violet, rose... Toute la palette y passe, dans cet intérieur où les couleurs explosent et les tableaux s’expriment en force. Visite d’un lieu anti-grise mine.

UNE MAISON EN HARMONIE AVEC LA NATURE

Séduits par le style Art déco du bâtiment, André et le designer Paul-André Larocque ont décidé de lui redonner ses lettres de noblesse tout en maximisant la lumière intérieure. «C’est une bâtisse répertoriée, et on a refait la façade au complet, comme elle était à l’époque de sa construction. C’est un projet à caractère écologique, et nous voulions réutiliser un maximum d’éléments existants», explique André.

À l’intérieur, ils ont restauré le bois du plancher, les moulures, les portes et les poignées. Comme ils ont acheté tout l’immeuble, ils ont pu intégrer une structure en acier qui a permis de décloisonner sans risque l’ensemble des condos. «On voulait des aires ouvertes, qui correspondent mieux à nos modes de vie actuels et qui apportent plus de clarté.» On a même pu ajouter de grandes portes-fenêtres pour profiter de la cour. L’édifice a repris vie grâce à ces propriétaires passionnés, qui ont apporté une touche finale haute en couleur à leur intérieur.

Entrée et salle à manger

On aperçoit dès l’entrée le lustre monumental qui donne le ton au condo. Sous le miroir, le banc est le premier témoin de l’esprit «récup» des propriétaires, puisqu’ils l’ont réalisé avec du bois provenant de la charpente (tout comme la table). Le parquet restauré côtoie un sol chauffant en béton. «C’est le fil conducteur avec le sous-sol», dit André. Chaises scandinaves, table 1950 à pied tulipe: l’éclectisme bat son plein. «On a meublé et décoré petit à petit», poursuit-il.

 

 

Tableau jaune «Une vie colorée»: Zut

 

Les murs de chaque pièce sont animés de toiles très typées.

 

Tableau: artiste Paulo

 

Les couleurs vibrantes des toiles ont inspiré les proprios, qui ont opté pour un dosseret vermillon dans la cuisine. Les meubles noirs apportent une touche masculine sans risquer d’assombrir l’espace, baigné de lumière naturelle grâce aux portes-fenêtres. «C’est très convivial de relier la cuisine avec l’extérieur, surtout qu’on profite beaucoup de la cour en été», précise André.

 

Réalisation: ArmoBen. Luminaires: Multi Luminaire. Tabourets: Nüspace. Accessoires déco: West Elm, Maison Corbeil. Électros: Maison Ethier. Céramique du dosseret: Ciot

 

À l’origine, le sous-sol était indépendant. Les propriétaires ont donc ajouté un escalier pour relier les deux étages. Semi-enterré, le premier niveau bénéficie d’un assez bon éclairage naturel, renforcé par les couleurs chaudes et vives du salon. Comme en haut, les tableaux sont à l’honneur et tranchent sur le mur de béton.

 

Luminaires: Multi Luminaire. Tableau au-dessus du fauteuil: souvenir de voyage.

 

Fauteuil et repose-pieds: Mobilia

 

Canapé: Maison Corbeil. Coussins et jeté sur le fauteuil: HomeSense. Accessoires déco: West Elm, Maison Corbeil

 

Avec sa literie au motif riche, ses poutres et sa porte en bois rustique, la chambre a des accents un peu ethniques. C’est le royaume des textures, des mélanges de teintes et d’imprimés, et, quel que soit l’endroit où le regard se pose, il y a quelque chose qui éveille la curiosité. On a le sentiment d’être ailleurs, c’est une invitation au voyage.

 

Luminaires: Multi Luminaire. Tableaux: artiste Daniela Pisarev (Buenos Aires)

 

Mobilier: Maison Corbeil. Accessoires déco: West Elm, Maison Corbeil. Literie: Simons. Tableaux: artiste Daniela Pisarev (Buenos Aires)

 

Porte: fabriquée par le proprio (avec bois récupéré)

 

 

Pour pallier le manque de lumière, les proprios ont multiplié l’éclairage artificiel et installé un grand miroir dans lequel les luminaires du plafond se réfléchissent. Le lustre du carrelage au mur et des grandes poignées chromées du meuble-lavabo jouent aussi avec les reflets, tandis que le motif du banc-coffre ajoute une touche sophistiquée à la pièce. Là encore, l’art est à l’honneur et la toile semble ouvrir une fenêtre vers le ciel.

 

Sanitaires et robinetterie: Liquidation plomberie Rive-Sud. Porcelaine murale: La Tuilerie. Luminaires: Multi Luminaire. Banc-coffre: HomeSense. Tableau: Paul-André Larocque

 

PHOTOS: TVA Publications | Mario Mellilo

 

 

Vous aimerez aussi...

Une cour avec vue sur l'eau Un sous-bois en pleine ville Une transformation réussie

Une cour avec vue sur l'eau

Un sous-bois en pleine ville Une transformation réussie

 

|