Vous êtes ici

Installer un escalier de bambou

Installer un escalier de bambou
© TVA Publications | Benoit Bissonnette
|

Le bambou a pris d’assaut le marché résidentiel. Il est ici posé au sous-sol sur un sous-plancher construit spécialement à cette fin. Coup d’œil sur les étapes particulières d’installation dans un escalier.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS POUR VOTRE ESCALIER

Les atouts du bambou

Le bambou, un bois aux mille vertus, est utilisé depuis des millénaires en Asie. Plus dur que l’érable et le chêne (13 et 27 % respectivement), le bois atteint sa pleine maturité en quatre ou cinq ans, ce qui en fait la ressource forestière qui se renouvelle le plus rapidement au monde.

La structure particulière de la tige de bambou conjuguée à un procédé de laminage multicouches confère au plancher son aspect unique. En gros, les tiges de bambou sont tranchées et laminées à l'horizontale ou à la verticale, ce qui procure à chacun une apparence différente. Quant à la coloration, on distingue deux teintes: naturelle ou carbonisée. Cette dernière, plus prononcée, résulte d’un procédé de cuisson à la vapeur.

Un dernier argument toujours en faveur du bambou: le produit, scellé sur toutes ses faces, réagit très peu aux variations d’humidité, de sorte qu’il présente une excellente stabilité dimensionnelle. Bref, il s’agit du matériau par excellence pour les planchers. Qui plus est, son installation est simple et les lames peuvent être clouées ou collées à la surface à couvrir.

|