Vous êtes ici

Une horloge réalisée sur le tour

Une horloge regarder le temps tourner
Décoration: Livre, boule décorative: Pier1 Import. Vase: Home Sense © TVA Publications | Marco Weber
|
  • Temps requis Plus de 20 heures
  • Niveau de difficulté Difficulté moyenne
  • Coûts $ (moins de 500)
Conception et réalisation: Eddy Noël
Rédaction: Luc Gonthier
Photos d’atelier: Pierre Halmai
Stylisme: Josée Lemieux

 

Avec ce projet, entièrement réalisé sur le tour, regarder le temps s’écouler n’aura jamais été aussi agréable! Sans compter que sa réalisation vous fera passer un bon moment.

DÉCOUVREZ D'AUTRES PROJETS BRICOLAGE

La structure de cette horloge s’inspire de certains temples asiatiques. Elle comprend deux disques en érable constituant la base et la toiture, trois colonnes, trois pieds, un réceptacle pour y recevoir le cadran et un élément décoratif pour le toit. Tous ces éléments sont entièrement réalisés sur le tour.

Notez qu’à l’origine, le projet prévoyait quatre colonnes, mais la lecture du cadran s’est vite révélée difficile, de même que son accès lorsqu’on devait en modifier l’heure ou en changer la pile. Comme le rappelle notre collaborateur Eddy Noël, «il faut souvent réaliser plusieurs prototypes d’un projet avant d’en arriver à un produit qui nous satisfait pleinement.» Il aime d’ailleurs rappeler que la recherche et le jeu des essais-erreurs sont essentiels dans un processus de création. 

Les outils

Comme dans la majorité de ses projets, notre collaborateur utilise toujours, selon les besoins et les façonnages à réaliser, les mêmes outils de base, à savoir: une gouge à bol modifié, une plane, un ciseau à saigner et un petit ciseau à racler.

Préparation des disques

Sample Image 322x363
Sample Image 322x363
  • Dans un premier temps, dégrossissez sur la scie à ruban les deux pièces circulaires d’environ 7 po de diamètre et de 2 po d’épaisseur dans lesquelles seront ensuite tournés la base et le toit de l’horloge. Pour monter ces pièces sur le tour, notre collaborateur a d’abord installé un disque à poncer sur le mandrin à mâchoires avant d’y fixer solidement la pièce à tourner avec la poupée mobile. Ce type de montage permet de maintenir la pièce en place sans pour autant la marquer du côté du bloc de ponçage.

  • La pièce solidement en place, tournez d’abord son chant de manière à y enlever les marques laissées par la lame lors du dégrossissage, et amenez-la progressivement au diamètre voulu. Vous pouvez aussi, à cette étape, réaliser la partie incurvée sur le chant de la base.

  • Ensuite, comme vous devrez tourner les deux côtés de la pièce, pratiquez, avec un ciseau à saigner, une empreinte au moins aussi large que les mâchoires du mandrin. Ainsi, vous pourrez y insérer ces dernières, en expansion ou en compression, lorsque vous retournerez la pièce.