Vous êtes ici

L’inspection préachat et prévente

L’inspection préachat et prévente
© The Holmes Group
|

Aujourd’hui, la plupart des gens ont compris l’importance de procéder à une inspection préachat avant de faire l’acquisition d’une nouvelle propriété. Si vous ne faites pas partie de ceux-là, voilà l’explication : sans inspection, vous risquez d’acheter une « boîte à mauvaises surprises » qui pourrait coûter une fortune à réparer.

J’ai vu des propriétaires s’endetter de centaines de milliers de dollars à essayer de réparer une maison qui aurait carrément dû être démolie.

Parce qu’une simple couche de peinture peut dissimuler bien des problèmes, c’est prudent de procéder à une inspection préachat. Si on trouve des défauts, on peut alors renégocier le prix demandé.

 

Les avantages d’une inspection prévente

Une inspection en bâtiment peut également vous aider au moment de la vente. Vous savez qu’une inspection préachat sera inévitable — ça fait partie du jeu. En procédant d’abord à votre propre inspection, avant de mettre en vente votre maison, vous gagnez une longueur d’avance.

Une inspection prévente vous renseignera sur les problèmes à régler avant que les acheteurs ne les découvrent eux-mêmes. Autrement, votre propriété risque de prendre plus de temps à se vendre, et il vous faudra vous préparer à de rudes négociations. Les acheteurs n’aiment pas les mauvaises surprises, et le démontrent en révisant à la baisse leur offre d’achat — parfois par beaucoup !

Réglez les problèmes tout de suite pour augmenter la valeur de votre propriété, accélérer la vente et éviter les négociations. Au final : votre maison sera plus attrayante aux yeux des acheteurs.

Certains inspecteurs remettent une version papier, en couleurs, de leur rapport. Si vous offrez aux visiteurs de le consulter, ça sera apprécié.

Vous pouvez également mentionner l’inspection sur la fiche de vente de votre propriété pour faciliter la vente, ou carrément offrir un lien pour télécharger le rapport. Avec quelques belles photos, un tel document peut permettre à des acheteurs potentiels d’obtenir un maximum d’information pendant leur pause-dîner et accélérer la transaction.

 

L’inspection prévente et votre courtier immobilier

L’essentiel, c’est de trouver le bon inspecteur en bâtiment : que ce soit à l’achat ou à la vente. Et ce n’est probablement pas l’inspecteur que vous propose votre courtier immobilier !

Les courtiers immobiliers veulent conclure une transaction — c’est ça, leur métier. Leur commission est calculée sur le prix final de la vente, et c’est dans leur intérêt de garder le prix élevé. C’est bien pour eux, mais ça ne doit pas se faire en cachant des problèmes.

Au moment d’acheter, un courtier immobilier pourrait préférer vous recommander un inspecteur en bâtiment plus « permissif », qui ne soulignera peut-être pas tous les problèmes, dans le but de réaliser une vente rapide. Et l’inspecteur pourrait jouer le jeu, pour continuer de recevoir des références du courtier.

Si vous vendez, votre courtier ne voudra peut-être pas qu’on découvre de problèmes avec la propriété, pour garder le prix de vente élevé. Même s’ils croient veiller à vos intérêts, ce n’est pas la stratégie à adopter : ça ne fait qu’ouvrir la porte aux négociations.

Identifiez les problèmes, faites les réparations nécessaires et ajoutez le coût des travaux au prix demandé. Vous augmentez ainsi le prix de vente et accélérez les choses. Tout le monde sort gagnant : vous, votre courtier et même l’acheteur, qui obtiendra une juste évaluation de la valeur et de l’état de la propriété.

Les inspections sont bénéfiques pour tous. C’est un outil d’une grande valeur pour tout le domaine immobilier : courtiers, entrepreneurs, acheteurs et vendeurs. Mais comme n’importe quel outil, il faut savoir s’en servir.

 

Comment trouver le bon inspecteur en bâtiment

Trouver le bon inspecteur en bâtiment, c’est comme trouver le bon entrepreneur : faites vos devoirs, demandez des références, parlez à d’anciens clients et renseignez-vous sur les réalisations passées.

Depuis combien d’années l’inspecteur est-il en affaires ? Comment d’inspections a-t-il complété ? Quel était son métier avant de devenir inspecteur ? Utilise-t-il une caméra thermique ? A-t-il une assurance professionnelle ? Quel est le montant de la couverture ?

Ces réponses vous aideront à savoir s’il s’agit du bon inspecteur pour vous aider à acheter ou vendre de la bonne façon.

 

ttp://www.casatv.ca/sites/all/files/images_inline/2016-10/portrait_mikeholmes.jpg

 Visitez MakeItRight.ca et regardez

 Mike Holmes sur les ondes de CASA. 

 Pour connaître les heures d’antenne, 

 consultez la grille-horaire.

 

|

Commentaires

Connexion

Pour contribuer à la communauté, vous devez
vous connecter ou vous créer un profil.